23/02/2021 : Fonds de Solidarité de Janvier 2021

Chères Clientes, Chers Clients,

Comme chaque mois depuis le début de la pandémie, le Fonds de Solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire a connu plusieurs ajustements.

Parmi ces ajustements, nous retiendrons essentiellement les suivants :

  • Création de zones géographiques en Annexe 3 du décret à consulter ici
    Ce zonage ouvre, sans condition d’effectif, le bénéfice du Fonds de Solidarité aux entreprises se trouvant principalement en zone de montagne.
    Il est à noter que les secteurs d’activités concernés excluent l’automobile et les motocycles, mais incluent les loueurs de biens immobiliers résidentiels.

  • Pour les entreprises relevant du secteur S1 bis ayant débuté leur activité avant le 01/12/2019, la condition de baisse de chiffre d’affaires d’au moins 80% lors d’un des confinements est supprimée et remplacée par une baisse d’au moins 10% entre le chiffre d’affaires 2019 et le chiffre d’affaires 2020.

A noter : Ces 2 nouveautés sont rétroactives à décembre 2020 et ouvrent donc le bénéfice du Fonds de Solidarité à des entités qui auraient pu jusqu’alors en être exclues.

Vous trouverez ci-dessous notre schéma explicatif afin de vous aider à identifier le cas dans lequel vous vous trouvez (vous pouvez aussi télécharger ce schéma en cliquant ici). Nous vous proposons également de consulter les Annexes 1 (secteurs S1) et 2 (secteurs S1 Bis) qui ont été mises à jour avec de nouvelles activités pour ce mois de Janvier 2021 en cliquant ici.

Comme il l’avait été annoncé par le Ministre de l’Economie et des Finances, pour les entreprises faisant l’objet d’une interdiction d’accueil du public, les recettes tirées d’activités de vente à distance, avec retrait en magasin ou livraison, ou sur les activités de vente à emporter, doivent être exclues des recettes du mois concerné par la demande d’aide.

Il est également rappelé que l’imputation des pensions de retraite ou indemnités journalières du dirigeant, sur le montant de l’aide, demeure d’actualité.

Annoncé pour la fin du mois de février 2021, le canal de demande de cette aide n’est pas encore ouvert à ce jour (23/02/2021). Il conviendra donc de rester attentifs à son ouverture prochaine.

> Schéma explicatif du Fonds de Solidarité pour Janvier 2021

Article rédigé par Benoît BLANC
Expert-comptable & Commissaire aux Comptes stagiaire

Augefi s’allie avec une Spécialiste des Subventions !

Spécialiste des subventions

16/02/2021  

La crise sanitaire et économique due à la Covid-19 a très durement touché bon nombre de chefs d’entreprise, qui ont souffert ou souffrent encore de ses conséquences désastreuses. Cependant, beaucoup ont démontré d’admirables capacités de développement, innovation et résilience face à cette épreuve !

Ainsi, c’est avec un œil bienveillant et solidaire qu’en tant que cabinet d’expertise comptable, nous désirons soutenir nos clients, en gardant en tête notre objectif historique de toujours les accompagner de façon optimale, en cherchant les meilleures solutions à leurs problématiques.

Mais les chefs d’entreprise ont aussi d’autres alliés pour traverser cette crise : l’État et les collectivités territoriales, qui à travers la mise en place de divers dispositifs d’aide aux entreprises, cherchent à apporter leur soutien au tissu économique français.

C’est avec tous ces éléments en tête que les associés du groupe AUGEFI ont pris la décision d’ajouter une nouvelle corde à leur arc, en concluant un partenariat avec Marion Bassede, Spécialiste des Subventions !

Experte dans l’obtention de subventions et l’accompagnement stratégique des entreprises (TPE, PME, start-ups), celle-ci saura tout mettre en œuvre pour que vous ne passiez pas à côté d’une opportunité de bénéficier des aides des collectivités publiques et territoriales.

Ce service d’accompagnement à l’obtention de subventions ne sera payant qu’à condition que l’aide sollicitée soit effectivement obtenue…  Alors pourquoi ne pas en profiter ?

De plus, Marion Bassede pourra aussi vous proposer des prestations spécialement dédiées à booster le développement et la relance de votre entreprise.

Augefi sur les ondes de RTL2 Littoral

Benoit Blanc en enregistrement RTL2 Littoral

11/02/2021  

Dans le cadre de ses consultations à la Maison de la Justice et du Droit d’Agde, Benoit BLANC, référent en charge de la veille fiscale et expert-comptable stagiaire chez Augefi, a été invité à participer à des enregistrements pour la radio RTL2 Littoral.

Ainsi, vous pourrez l’entendre répondre avec précision et justesse à plusieurs questions que grand nombre d’auditeurs se posent, au travers de l’émission « La minute juridique avec la Maison de la Justice et du Droit d’Agde », diffusée les jeudis, samedis et dimanches sur RTL2 Littoral à 18h20.

Sous forme de pastilles d’une minute seulement, ses interventions seront diffusées aléatoirement durant plusieurs mois, mêlées à celles d’autres intervenants également issus de la Maison de la Justice et du Droit d’Agde.

Grâce à Benoit, en plus d’apporter des informations utiles et actuelles aux auditeurs de RTL2 Littoral, le groupe Augefi peut maintenant déployer sa notoriété sur les ondes !

03/02/2021 : Décret précisant le dispositif d’exonération des cotisations

Décret cotisations sociales COVID-19

Chères Clientes, Chers Clients,

Nous vous proposons de consulter ci-dessous le décret publié au Journal officiel du 28 janvier (D. n°2021-75, 27 janv. 2021 : JO, 28 janv.) qui concrétise les dispositifs d’exonération et d’aide au paiement des cotisations et contributions sociales pour les employeurs particulièrement affectés par la crise sanitaire. 

Employeurs de moins de 250 salariés

Les employeurs de moins de 250 salariés, qui exercent l’une des activités définies à l’annexe 1 du  décret du 30 mars 2020 dans sa version en vigueur au 1er janvier 2021, relevant du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, du sport, de la culture, du transport aérien, et de l’événementiel (secteurs dits « S1 »), et des activités définies à l’annexe 2 du décret du 30 mars susvisés qui relèvent de secteurs qui dépendent de ceux précités (« dits « S1 bis »), bénéficient du dispositif d’exonération totale de cotisations et de contributions sociales.

Ces employeurs, particulièrement affectés par les conséquences économiques et financières de l’épidémie, doivent avoir fait l’objet de mesures d’interdiction d’accueil du public ou avoir constaté une baisse de chiffre d’affaires d’au moins 50% par rapport à la même période que l’année précédente pour bénéficier de ce dispositif d’exonération de cotisations.

Employeurs de moins de 50 salariés

Sont également éligibles à ce dispositif d’exonération, les employeurs de moins de 50 salariés, qui exercent d’autres activités que celles visées ci-dessus (« S1 » et « S1 bis »), qui ont fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public affectant l’exercice de leur activité ou dont l’exercice de l’activité n’a pas été autorisée en application du décret du 29 octobre dernier (D. n°2020-1310, 29 oct. 2020 : JO, 30 oct.). Les activités de livraison, de retrait de commande ou de vente à emporter sont exclues de ce dispositif.

Appréciation de la baisse du chiffre d’affaires

Le décret du 27 janvier informe que la condition de baisse du chiffre d’affaires mensuel peut être appréciée, au choix du bénéficiaire :

  • par rapport au chiffre d’affaires du même mois de l’année précédente ;
  • par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019 ;
  • ou pour les entreprises créées en 2020, par rapport au montant mensuel moyen du chiffre d’affaires réalisé entre la date de création de l’entreprise et le 31 août 2020.

Remarque : la condition est également considérée comme satisfaite lorsque la baisse du chiffre d’affaires mensuel par rapport à la même période de l’année précédente représente au moins 15% du chiffre d’affaires de l’année 2019 ou, pour les entreprises créées en 2019, du chiffre d’affaires de l’année 2019 ramené sur 12 mois.

Périodes concernées

L’article 11 du décret prévoit que les employeurs de moins de 250 salariés bénéficient de ce dispositif d’exonération de cotisations pour les périodes courant jusqu’au 31 décembre 2020 (au lieu du 30 novembre 2020 prévu initialement). A noter que pour les employeurs concernés par une mesure d’interdiction d’accueil du public au-delà de cette date, ce dispositif s’applique jusqu’au dernier jour du mois précédant celui de l’autorisation d’accueil du public.

Montant des exonérations et aides au paiement

L’article 8 du décret fixe le montant maximum qui peut être perçu par l’employeur. Le montant cumulé perçu au titre des exonérations et des aides au paiement mises en œuvre dans le cadre de la loi de finances rectificatives du 30 juillet 2020 (L. n°2020-935, 30 juill. 2020 : JO, 31 juill.) et de la LFSS pour 2021 (article 9) ne peut excéder 800 000 €. Ce montant ne peut s’élever au-delà de 120 000 € pour les employeurs dont l’activité principale relève du secteur de la pêche et de l’aquaculture et à 100 000 € pour ceux dont l’activité principale relève du secteur de la production agricole primaire.

Entreprises exclues du dispositif

Le dispositif d’exonération est réservé :

  • aux entreprises qui ne sont pas des établissements de crédit ou des sociétés de financement ;
  • et aux entreprises qui n’étaient pas considérées comme « en difficulté » au 31 décembre 2019, au sens du règlement européen n°651/2014 du  17 juin 2014.

Le texte ajoute que les entreprises de moins de 50 salariés, dont le chiffre d’affaires annuel, ou le total du bilan annuel, n’excède pas 10 millions d’euros, et qui étaient en difficulté au 31 décembre 2019, peuvent, par exception, bénéficier de ce dispositif d’exonération à condition de ne pas faire l’objet d’une procédure collective d’insolvabilité et de ne pas bénéficier d’une aide au sauvetage ou d’une aide à la restructuration.

Entrée en vigueur

Ces dispositions s’appliquent aux cotisations et contributions dues au titre des périodes d’emploi courant à compter du 1er septembre 2020 pour les entreprises relevant des secteurs S1, à condition qu’elles exercent leur activité dans un lieu ayant été concerné par le couvre-feu instauré avant le 30 octobre 2020. Et à compter du 1er octobre 2020 pour les employeurs exerçant dans un lieu concerné par le confinement instauré le 30 octobre 2020.

Remarque : l’exonération s’applique aux cotisations et contributions patronales entrant dans le champ de la réduction générale de cotisations patronales (à l’exception des cotisations affectées aux régimes de retraite complémentaire). L’article 1er du décret du 27 janvier prévoit que seule une fraction de la cotisation AT/MP n’est concernée par ce dispositif (0,70% de la rémunération).

 

Afin de bénéficier de ces exonérations,  aucune démarche n’est à accomplir de la part des clients. C’est le service Social du cabinet qui s’en occupe lors des déclarations mensuelles.

28/01/2021 : Report des charges sociales

Report charges sociales

Chères Clientes, Chers Clients,

Bonne nouvelle concernant les charges sociales :
Les échéances Urssaf du mois de février peuvent être reportées !

Un communiqué, diffusé sur le site de l’Urssaf le 26 janvier, reconduit les mesures exceptionnelles prises pour accompagner les entreprises qui ont des difficultés de trésorerie en raison de l’épidémie de Covid-19.

Les entreprises concernées sont celles qui sont contraintes de fermer, ou dont l’activité est restreinte en raison des mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre l’épidémie.

Ces dernières peuvent reporter tout ou partie du paiement de leurs cotisations salariales et patronales pour les échéances des 5 et 15 février 2021.

A noter que les déclarations doivent être déposées aux dates prévues.

Remarque : Ce report concerne également les cotisations de retraite complémentaire.

Pour bénéficier de ce report, l’employeur doit remplir un formulaire de demande préalable, disponible en ligne sur le site de l’Urssaf sur le lien suivant.
Si l’Urssaf n’a pas répondu dans les 48 heures, cette demande est considérée comme acceptée.

Le communiqué précise que les cotisations qui ne seront pas payées sont automatiquement reportées et que les employeurs seront contactés ultérieurement afin de convenir d’un plan d’apurement de leurs dettes.
Aucune pénalité ni majoration de retard ne sera appliquée.

Le cabinet Augefi de Bédarieux déménage !

Déménagement cabinet Bédarieux

26/01/2021

Anciennement situé au 32 rue Canorgues 34600 Bédarieux,  le cabinet Augefi a déménagé la semaine dernière quelques dizaines de mètres plus loin, bien en vue sur la grande place devant la mairie. 

Ce changement d’adresse nous permet désormais d’accueillir clients et collaborateurs dans un local plus accessible, agréable et lumineux.

Notez bien notre nouvelle adresse :

1 square Robert Schuman
34600 Bédarieux

Le n° de téléphone du cabinet, ainsi que son adresse email, restent inchangés : 04 67 95 00 64 – aboh@augefi.fr

Attention : la boite aux lettres de l’ancien local n’est disponible que jusqu’au 1er Février 2021  !

Nous sommes impatients de vous retrouver dans notre nouveau cabinet, les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h et de 13h à 17h… A bientôt !

26/01/2021 : Prolongation Aide Congés Payés

Prolongation Aide Congés payés

Chères Clientes, Chers Clients,

Nous faisons ici le point sur la prolongation de l’aide de l’Etat au titre des congés payés pour les entreprises éligibles à ce dispositif.

> Prolongation de l’aide de l’Etat au titre des congés payés

Un nouveau décret reporte au 31 janvier, ou au 7 mars 2021 dans certains cas, la possibilité de prise de congés ouvrant droit à une aide exceptionnelle.

Pour rappel :
Les entreprises éligibles à l’aide exceptionnelle sont celles dont l’activité principale implique l’accueil du public lorsque les mesures légales, réglementaires ou individuelles prises pour faire face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 ont eu pour conséquence :

  • Soit l’interdiction d’accueillir du public dans tout ou partie de l’établissement pendant une durée totale d’au moins 140 jours entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020 ;
  • Soit une perte du CA réalisé pendant les périodes où l’état d’urgence sanitaire a été déclaré (du 24 mars 2020 au 10 juillet 2020, réactivé depuis le 17 octobre 2020) d’au moins 90 % par rapport à celui réalisé au cours des mêmes périodes en 2019.

L’aide est plafonnée à 10 jours de congés payés par salarié.

Le montant de l’aide mentionnée est égal, pour chaque salarié et par jour de congé payé pris, à 70 % de l’indemnité de congés (calculée selon la règle du maintien de salaire) dans la limite de 4,5 fois le taux horaire du SMIC.

Le montant horaire, qui ne peut être inférieur à 8,11 €, est calculé en rapportant chaque jour de congé payé à la durée quotidienne de travail applicable au salarié ou, si cette durée ne peut être déterminée, à 7 heures.

Les congés payés doivent désormais être pris entre :

  • Le 1er et le 31 janvier 2021 (au lieu du 20 janvier antérieurement)
  • Et, également, entre le 1er février 2021 et le 7 mars 2021 lorsque les conditions précitées sont remplies et que l’employeur a placé un ou plusieurs salariés en position d’activité partielle pendant cette même période.

20/01/2021 : Fonds de Solidarité de Décembre 2020

Chères Clientes, Chers Clients,

Comme chaque mois, le Fonds de Solidarité à destination des entreprises particulièrement exposées à la crise de la Covid-19 connait de notables modifications. La sortie du confinement ainsi que les nouvelles mesures de couvre-feu ont conduit le gouvernement à adapter ce dispositif, et comme régulièrement, certaines dispositions demeurent encore en cours de modification. Nous vous prions de trouver ci-après les principales modifications, ainsi qu’un schéma explicatif vous donnant les clés pour identifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

> Conditions d’accès au dispositif

Pour l’aide de Décembre 2020, les entreprises ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ou relevant du secteur S1 ne sont plus contraintes au seuil maximal d’effectif à 50 salariés. Le dépassement de ce seuil avait pour conséquence de faire perdre à l’entreprise la possibilité de bénéficier du dispositif de l’aide.
(NB : il est toutefois précisé qu’en cas de groupe, ce seuil s’applique à son niveau et non à celui de l’entreprise).

Le fait que les mandataires sociaux disposent d’un contrat de travail à temps plein au premier jour du mois n’est plus un critère d’exclusion. Attention, car ce critère est rétroactif pour les mois d’Octobre et Novembre 2020.

De même, les dettes fiscales ne font plus perdre le bénéfice du Fonds de Solidarité si l’une des conditions suivantes est remplie :

  • La dette est réglée au jour de la demande ;
  • La dette fait l’objet d’un recours contentieux en cours au 1er Septembre 2020 ;
  • La dette est inférieure à 1 500 euros.

Cette disposition s’applique également rétroactivement pour les mois d’Octobre et Novembre.

> Montant de l’aide

Il s’agit de l’élément modifié en profondeur par le nouveau décret. En effet, outre les plafonds habituels de 10 000 ou 1 500 euros, l’entreprise va pouvoir, si c’est plus avantageux pour elle, bénéficier d’une aide représentant un pourcentage du chiffre d’affaires mensuel 2019 ou de sa baisse. Comme pour les Fonds de Solidarité précédents, il est possible de prendre en référence le chiffre d’affaires relatif au mois de Décembre 2019 ou le chiffre d’affaires moyen mensuel 2019.

Le pourcentage d’aide et l’assiette varieront en fonction de plusieurs critères ; aussi, nous vous renvoyons à notre schéma ci-dessous récapitulant l’ensemble des cas possibles (cliquez ici si vous voulez télécharger ce schéma).

De même, vous pouvez consulter la liste des secteurs S1 et S1 bis mise à jour pour vous permettre d’identifier dans quelle situation vous vous trouvez, en cliquant ici.

> Quelques précisions générales pour l’ensemble de ces aides

  • Comme chaque mois, les montants des Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ou pensions de retraite doivent minorer le montant de ces aides.
  • Le montant global de l’aide alloué à l’entreprise ne peut excéder 200 000 euros pour Décembre 2020 ; dans le cas d’un groupe de société, ce plafond d’aide s’apprécie au niveau du groupe.
  • Cas des ventes à distance et ventes à emporter : dans sa version initiale, le décret précise que ces dernières doivent être intégrées au chiffre d’affaires de Décembre pour déterminer sa variation. Dans son allocution télévisée du 14 janvier 2021, le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno LEMAIRE a précisé que ces opérations devaient finalement être exclues. Toutefois, le décret rectificatif n’est pas encore paru à ce jour.

> Modalités de la demande

La demande d’aide est à effectuer dans votre espace particulier sur la plateforme impots.gouv.fr comme chaque mois. Aussi, pour plus d’explications sur ce processus, nous vous renvoyons à notre précédent tutoriel de présentation, à retrouver sur la page CORONAVIRUS de ce site web dans l’onglet « Tutoriels & Schémas ».

> Schéma explicatif du Fonds de Solidarité pour Décembre 2020

Article rédigé par Benoît BLANC
Expert-comptable & Commissaire aux Comptes stagiaire

13/01/2021 : Congés payés – Aide Sète Agglopôle Méditerranée

Aide congés payés

Chères Clientes, Chers Clients,

Nous souhaitons vous communiquer des précisions utiles sur deux sujets déjà traités précédemment : la prise en charge des congés payés, ainsi que l’aide accordée par Sète Agglopôle Méditerranée.

> Prise en charge par l’Etat d’une partie des congés payés

Le décret prévoyant la prise en charge des congés payés dans les entreprises particulièrement fragilisées par l’épidémie du Covid-19 a été publié au journal officiel du 31 décembre 2020 : le texte confirme ainsi les dispositions énoncées dans le projet de décret dont nous vous avions parlé.

Cette aide de l’État concerne les congés payés pris entre le 1er et le 20 janvier 2021 par les salariés des entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire, dont l’activité principale implique l’accueil du public, et qui sont soit touchées par l’interdiction d’accueillir ce dernier pendant une durée totale d’au moins 140 jours entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020, soit qui ont souffert une perte du CA d’au moins 90 % par rapport à celui réalisé à la même période en 2019, réalisé pendant les périodes où l’état d’urgence sanitaire a été déclaré.

Cliquez ici pour consulter le décret n°2020-1787 du 30 décembre 2020.

> Nouvelle aide de Sète Agglopôle Méditerranée

Dans la continuité de ses dispositifs de soutien aux entreprises locales, Sète Agglopôle Méditerranée propose une nouvelle aide directe de 2 000 € aux commerces dits « non essentiels » maintenus fermés administrativement entre le 29 novembre 2020 et le 20 janvier 2021 par le décret N° 2020-1454.

Si vous correspondez aux critères d’éligibilité et n’avez pas encore demandé à bénéficier de cette aide, il vous faudra adresser votre demande de soutien avant le 15 janvier 2021 à l’adresse covid-decembre@agglopole.fr.

Cette demande devra être accompagnée des pièces justificatives suivantes :

  • Nom et Prénom du dirigeant
  • Raison sociale
  • Descriptif de l’activité
  • Nombre de salariés
  • Derniers éléments comptables 2020 disponibles ou 2019
  • Copie de la pièce d’identité du chef d’entreprise
  • Kbis ou justificatif d’immatriculation de l’entreprise
  • Rib de l’entreprise

Au cas où vous auriez déjà déposé une demande d’aide au titre du mois de novembre 2020, il ne sera pas nécessaire de renvoyer toutes ces pièces justificatives. Il vous suffira d’envoyer la demande par mail en précisant : nom, prénom, n° de téléphone, adresse email, raison sociale et adresse, descriptif d’activité et enfin numéro SIREN ou SIRET.

Notre cabinet de Béziers fait peau neuve !

Photomontage façade Béziers

22/12/2020

A peine quelques jours après l’annonce de l’ouverture du cabinet de Pézenas, c’est au tour de celui de Béziers d’attirer l’attention en se refaisant une beauté !

Une toute nouvelle signalétique extérieure vient en effet d’y être installée. Peut-être l’avez-vous déjà remarquée ? 

Elle reprend le logo du cabinet, maintenant devenu familier pour grand nombre d’entre nous, sur plusieurs pans de la façade vitrée du bâtiment.

Nous espérons qu’elle vous plaira, et surtout qu’elle guidera en un regard tous ceux qui auraient du mal à nous localiser !